Inscription / Connexion

Test : Monster Hunter World version PC

Posté par s7eth le 5 août 2018 - Catégories: Dossiers

Il est enfin arrivé! Attendu par la communauté PCiste comme le messie, Monster Hunter World débarque dans les contrées du Vieux Continent en tant que premier jeu officiellement disponible sur la machine de bureau. Après avoir joué dans l’ombre à Monster Hunter Online (disponible uniquement en Chine) avec un patch anglais non-officiel proposé par des fans et des problèmes de connexion, c’est avec impatience que nous nous jetons sur ce cadeau presque trop attendu ! Monster Hunter World va-t-il satisfaire les accrocs au framerate débridé et autre résolution 4K ou s’agit t’il d’un simple portage ? Nous allons tenter de voir ça ensemble dans ce test !

NDLR: le jeu étant un portage des versions consoles, nous nous concentrerons ici sur les spécificités de la version PC uniquement. Pour découvrir le test console où le jeu est abordé dans son ensemble, nous vous invitons à venir cliquer ici.

Configuration utilisée pour le test: 

  • Windows 10
  • Processeur i7-7700k
  • Carte mère MSI z270 Pro Carbon
  • RAM G.Skill RipJaws 4 16 Go DDR4 3000 MHz
  • Carte graphique Gigabyte GTX 1080Ti
  • Jeu installé sur un SSD

La taille, ça compte

Attaquons immédiatement le vif du sujet avec les menus de réglages absents des versions consoles qui permettent de paramétrer différentes options graphiques afin de proposer un rendu adapté à votre machine. 

Monster Hunter World propose donc 3 modes : Plein écran, Plein écran sans bordure et Fenêtré, les résolutions proposées vont de 640×480 à 3840×2160 (4k) et le jeu propose de limiter le taux d’images par seconde à 30, 60 ou « Sans limite » pour les configuration les plus musclées. La synchronisation verticale est également désactivable à votre guise, et plus globalement les différents réglages graphiques s’étalent de « Faible » à « Maximale », de quoi contenter tout le monde.

 

 

Dans les options avancées, vous pourrez apercevoir la possibilité faire varier la résolution; à la manière de la PS4 Pro ou de la Xbox One X, il est possible d’adapter la résolution du jeu pour favoriser les graphismes (jeu plus beau, mais plus lent) ou les images par secondes (jeu plus fluide, mais plus moche). A partir de là, il est possible de régler individuellement tout un tas de détails comme les textures, l’occlusion ambiante, le rendu volumique direct ,les ombres, l’AA, le niveau de détail, le feuillage, le filtrage anisotropique, les reflets de l’eau ainsi que des options de précalcul des objets lointains. Oui, tout ça. On note donc l’ambition de Capcom de vouloir proposer un jeu accessible même aux grille-pains grâce à la présence de beaucoup d’options désactivables ou paramètrables pour permettre de jouer de manière agréable sans sacrifice massif de résolution.

Petite note agréable, après avoir réglé ses options graphiques, il vous faudra accepter de redémarrer le jeu pour appliquer tout cela. Monster Hunter World se charge de se relancer tout seul! Cela économise juste un clic mais c’est très plaisant qu’il se prenne en main tout seul. En jeu, seules certaines options vidéo seront modifiables, il faudra donc repasser par le menu principal pour pouvoir changer les plus petits détails. On regrettera cependant l’absence de benchmark qui pourrait détecter automatiquement les réglages idéaux, mais s’agissant d’un portage et pas d’une exclusivité PC, on lui pardonne.

Concernant le framerate mesuré nous avons les résultats suivants (en image par seconde): 

  • En 4K Ultra : 35
  • En 4K Élevé : 45
  • En 1440p Ultra : 75
  • En 1080p Ultra : 110

De bons résultats en 4K sur notre configuration très musclée, avec un framerate très stable : pas de chute de FPS, pas de freeze. Ayant joué à Monster Hunter World sur PS4 Pro, la version 30 FPS de l’image en 4K ne nous a pas plus dérangé que ça, la stabilité de l’ensemble aidant. Cependant, c’est une fois les 60 FPS dépassés que le jeu se révèle être magnifique (en 1440p par exemple), les animations des personnages et des monstres deviennent alors un plaisir à regarder et on se surprend à redécouvrir le jeu. Pour conclure, si votre configuration le permet, le meilleur compromis semble être de jouer à Monster Hunter World en 1440p Ultra, ce qui apporte un très bon compromis entre fluidité d’image et résolution.

Pour le reste, les textures sont identiques aux versions consoles, ne bavent pas, l’anti-aliasing FXAA fait bien son travail mais on remarque que le jeu n’a pas été conçu pour arracher nos pauvres rétines, tournant sous ce bon vieux MT Framework, le moteur maison de Capcom. La force du soft reste encore une fois dans sa constante stabilité sur une vaste gamme de configurations.

 

En haut, paramètres minimaux, en bas paramètres maximaux

 

Et une fois en main?

Première chose à noter : l’attribution de base des touches PC et du duo clavier/souris est satisfaisante dans les menus et le village, mais une fois certaines armes comme le fusarbalète en main … au secours ! Le jeu propose par défaut un système de visée qui utilise la touche V pour zoomer et le clic droit pour utiliser votre tir spécial, mais pourquoi? D’autres incohérences sont à noter mais bonne nouvelle: tout est bien évidemment personnalisable, vous êtes sur PC après tout.

 

 

Encore une bonne nouvelle : Monster Hunter World sur PC prend en charge toute une palanquée de manettes en tous genres (Xbox et PlayStation comprises). Le passage de l’un à l’autre est instantané et vous pouvez à n’importe quel moment poser votre manette pour taper dans votre Palico IRL, puis reprendre votre manette pour poursuivre le jeu. A noter que le jeu profite aussi de l’overlay Steam, qui remplace le PSN et le Xbox Live, vous pourrez donc inviter vos amis par cette interface qui vous est familière et utiliser certaines fonctions ingame, comme les clans.

Mais tout n’est pas rose sur PC, pas de possibilité d’import de la sauvegarde console, pas de cross-play, certaines approximations venant de la localisation des claviers QWERTY à AZERTY, les menus parfois commandés au stick analogique, parfois à la croix directionnelle, sans raison particulière de changement et quelques bugs ça et là.

NDLR: A noter que lors du test, nous n’avons eu aucun problème de crash comme rapporté par les sites PCGamer.com et vg247.com, et Capcom a immédiatement annoncé être sur les rangs pour sortir un patch corrigeant ce genre de problème pour la sortie officielle du jeu le 9 Août.

Pour conclure, Monster Hunter World est un portage PC de très bonne qualité. Il a su offrir aux joueurs master-race un jeu à la hauteur, avec les options de personnalisation graphiques nécessaires à l’installation sur une gamme de machines très étendue. On préférera tout de même en règle générale la prise en main manette, même si la maniabilité souris / clavier apporte de la fraîcheur au gameplay, notamment pour les armes à distance!

Jouer à Monster Hunter en Europe sur PC avec un framerate fluide comme de la bave de Deviljho, c’est maintenant possible ! Reste à assurer l’avenir du jeu avec la venue que l’on espère rapide du contenu additionnel (quêtes saisonnières, monstres supplémentaires).

digne du PC/20

Rédigé par s7eth

Joueur polyvalent, féru de chasse depuis la PSP, PCiste convaincu et collectionneur amateur, je me nourris de Magic et d'ondes WiFi. Donnez moi une Gunlance et quelques aiguisoirs et je vous apporterai la tête de n'importe quel monstre (sauf Rajang Apex faut pas déconner)


8 commentaires

  1. Merci pour cet article rassurant sur les points les plus importants, mais j’ai une question (qui, je préviens, va être chiante 😛 ) :

    En quoi est-ce que c’est un portage sur PC ? Le jeu a, il me semble, pourtant bien été développé en parallèle des versions consoles, et il a été, comme dit dans l’article, conçu sur le MT Framework, qui selon Wikipédia fait que « Les jeux utilisant le cadre de MT sont à l’origine développé sur PC puis porté sur les deux autres plates-formes ».

    Donc dans la logique des choses, ce sont les versions console qui sont des portage de la version PC, non ?

  2. Ton raisonnement tient la route, mais je pense que l’on peut parler de portage pour la version PC car les versions consoles sont censées être les plus optimisées car tournant sur des hardwares qui seront partout identiques. Si on suit le processus de développement, tous les jeux sont dérivés de versions PC car tout y est développé dessus, mais dans les faits pas mal de versions PC sont tout simplement mal optimisées.

  3. John Hazard dit :
    8 août 2018 à 13 h 08 min

    Si seulement ces problèmes techniques avaient pu être corrigé sur console^^. Amusez vous bien joueurs PC ! Je suis curieux du nombre de ventes à venir.

  4. Bon bah voilà j’achèterai jamais MH World…

    Parce qu’on me l’a offert ! xD
    Demain 18h DL du jeu et c’est partiiiii xD

  5. Bonjour à tous,

    Après plusieurs mois à parcourir ce site de façon incognito, le désir d’échanger a été plus fort que moi ! Mon histoire avec la série se cantonne aux épisodes sur PSP mais Monster Hunter figure néanmoins parmi les jeux que j’affectionne le plus.

    Mon premier message ne sera pas cependant celui que j’aurais aimé poster. Bien que ravi du fait que Capcom considère enfin la plateforme PC comme viable pour sa licence (et ils en auront mis du temps les bougres), je suis en désaccord avec la conclusion de ce test.

    Je commencerai tout d’abord par parler de l’élément qui me choque le plus : le contrôle à la souris. Je ne parviens pas à comprendre pourquoi aucune des personnes ayant eu accès à ce portage en avant-première n’a parlé de ce problème. La souris se comporte comme un joystick. Il y a une zone morte et une vitesse maximale de déplacement qui n’est pas liée à la sensibilité de la souris. C’est l’une des marques les plus ostensibles des portages faits par des gens qui n’y connaissent rien à la Master Race.

    Ensuite viennent la configuration des touches par défaut peu ergonomique, le flou de mouvement et la profondeur de champ non paramétrables, un rapport graphismes/performances en deçà de celui des consoles, le SLI et le 21/9 non supportés… La liste est malheureusement longue.

    J’espère sincèrement que des fix seront publiés rapidement.
    Quand même… après 7 mois…
    Pfff…

    1. La configuration par défaut des touches est tout à fait ergonomique… Pour un clavier QWERTY.

      Capcom ne sont pas les premiers ni les derniers à ne pas trop comprendre comment on joue sur un AZERTY xD

      Et puis, comme on peut remapper les touches à notre guise, je vois mal en quoi ça en fait un défaut majeur, faut vraiment être tatillon pour mettre ça en avant…

      Par contre la souris, je ne peux pas te dire… Je joue à la manette, pour le coup… Comme pour tous les autres MH de la licence quoi xD

      Quand au flou de mouvement je pense qu’en trifouillant les options dans le .ini du jeu ça doit être désactivable, je sais pas j’ai pas été regarder mais en toute logique ça devrait y être. C’est sûr que c’est pas pratique, mais encore une fois c’est pas les premiers ni les derniers à ne pas penser à ce genre de choses (bien que là, pour le coup, ce soit moins pardonnable).
      Par contre, après 6h de jeu, soit je ne l’ai pas remarqué soit il ne me gêne pas le moins du monde, alors qu’en temps normal sur plein d’autres jeux je le vois direct et je ne supporte pas… Bizarre…

      1. Par contre le rapport graphismes / performances en dessous des consoles, t’as clairement fumé.

        J’ai pas vu le jeu en 1080p 144fps sur consoles perso. Ni en 4K Ultra 70 fps. Et je ne parle même pas des temps de chargements quasi inexistants sur PC, même sur Disque Dur classique… Tu prends une quête, tu peux partir en quête direct, 5s plus tard tu cours dans la zone.

        T’es clairement de mauvaise foi là dessus… Et pourtant j’ai pas une machine de guerre comme PC…

        1. Attention l’ami, il semblerait que tu sois passé à côté de mes arguments.

          – Configuration des touches : ce n’est pas bon non plus pour les claviers QWERTY. Je t’invite à voir la vidéo d’Arekkz sur le sujet. Il n’est définitivement pas sur un clavier AZERTY et a pourtant trouvé des choses à redire. Que Capcom ne soit pas les premiers à ne pas comprendre le clavier AZERTY n’est en rien une excuse, tu en conviendras ; au contraire, tu apprends des erreurs de tes prédécesseurs. Le fait que l’on puisse les modifier est évidemment une bonne chose, mais cela soulève néanmoins des questions sur les sessions de test menées sur la version PC.

          – Jouer à la souris : je trouve que cela dénote d’un petit manque d’ouverture d’esprit que de ne pas considérer du tout la souris en démarrant le premier MH sur PC. Les avantages du combo clavier plus souris sont nombreux, voire écrasants. A part dans des jeux où l’on pilote des vaisseaux spatiaux et où pouvoir indiquer une direction de manière continue est intéressant, un joystick souffre souvent de la comparaison (et encore les jeux récents de ce type proposent des alternatives tout à fait viables pour la souris).

          – Flou de mouvement : as-tu entendu parler de Denuvo ? Pour te la faire courte, ce logiciel empêche (entre autres) la modification des fichiers. Là encore, premier ou dernier, ça ne change rien. Ce n’est pas avec ce genre de vision qu’on améliore les choses tu sais ? Ma foi, je te suggère d’aller faire un tour sur Twitter ou Reddit. Tu constateras que je suis loin d’être la seule personne que cela dérange.

          – Rapport graphismes/performances : je joue sur un G752VS, une configuration qui n’a donc pas trop de choses à se reprocher, et pourtant je dois jouer avec une qualité « Moyenne » pour m’assurer 60 IPS constants. Je te propose donc également d’aller faire un tour sur d’autres tests (celui-ci dispose d’une configuration particulièrement musclée qui ne correspond pas à la moyenne des PCistes) de cette version PC et tu liras que ce portage est gourmand en ressources. Je réitère donc ce que je disais mais en le reformulant : pour parvenir à un même niveau de qualité, la configuration du PC doit être supérieure à celle de la console.

          Désolé d’avoir dû démonter tes réponses une à une mais malheureusement, ce portage n’est pas digne du PC. J’aimerais sincèrement que ce soit le cas pourtant ! Le nombre d’options (basiques !) qu’offre normalement un jeu sur PC et que MH:W ne présente pas est affligeant.

          J’ai pu échanger brièvement avec SocksyBear (CM de Capcom) qui m’a confirmé que ces problèmes avaient été transmis aux développeurs. Je croise à présent les doigts pour que des fix arrivent rapidement.

Laisser un commentaire

MonsterHunter.fr est un site non officiel de passionnés qui n'est pas lié ou affilié de quelque sorte que ce soit à la société CAPCOM ou l'une de ses filiales. Les marques et logos MONSTER HUNTER sont la propriété exclusive de la société CAPCOM. Le site officiel est disponible à cette adresse.
Réalisation graphique par Florian Shum-Kwoong
Réalisation web par l'agence Apresta